FESTIVAL DE PATCHWORKS

Nous vous présentons une sélection de vingt-huit patchworks collectés aux États-Unis entre 1971 et 1975.  Ce qui nous fascinait alors était l’imagination, la sensibilité et l’adresse avec lesquelles des femmes sans aucune formation artistique particulière avaient créé des compositions abstraites proches de celles d’artistes tels qu’Albers, Vasarely, Agam, Escher et beaucoup d’autres tenants de l’art optique, reconnus dans les années 1970. Notre premier achat fut un patchwork en application de grandes feuilles de chêne stylisées, rouges sur fond ivoire, que nous avons appelé Matisse dès le début puisqu’il nous rappelait ses papiers découpés. Vous trouverez aussi, entre autres, des « baby or tumbling blocks » (cubes d’enfants) faisant penser à Vasarely, des « log cabins » (cabanes en rondins) dans l’esprit d’Agam, un « diamond in a square » (losange dans un carré) Amish qui ne détonnerait pas au voisinage d’un « hommage au carré » d’Albers, un  « Indiana puzzle » de l’Ohio qui fait penser au vol d’oiseaux d’Escher, et un « postage stamps » (timbres-poste) constitué de 11000 (onze mille) minuscules triangles.La qualité de cette collection est telle qu'il serait dommage de la disperser, nous nous employons donc actuellement à trouver un lieu ou un collectionneur pour l'héberger et faire en sorte de sauver une petite partie du patrimoine américain.

Pour bien apprécier les photos nous vous conseillons de glisser votre curseur sur n’importe quelle image et cliquer en haut à droite sur « Afficher en Plein Écran ».   

Photos : © Antoine Lorgnier

Nous vous présentons une sélection de vingt-huit patchworks collectés aux États-Unis entre 1971 et 1975.  Ce qui nous fascinait alors était l’imagination, la sensibilité et l’adresse avec lesquelles des femmes sans aucune formation artistique particulière avaient créé des compositions abstraites proches de celles d’artistes tels qu’Albers, Vasarely, Agam, Escher et beaucoup d’autres tenants de l’art optique, reconnus dans les années 1970. Notre premier achat fut un patchwork en application de grandes feuilles de chêne stylisées, rouges sur fond ivoire, que nous avons appelé Matisse dès le début puisqu’il nous rappelait ses papiers découpés. Vous trouverez aussi, entre autres, des « baby or tumbling blocks » (cubes d’enfants) faisant penser à Vasarely, des « log cabins » (cabanes en rondins) dans l’esprit d’Agam, un « diamond in a square » (losange dans un carré) Amish qui ne détonnerait pas au voisinage d’un « hommage au carré » d’Albers, un  « Indiana puzzle » de l’Ohio qui fait penser au vol d’oiseaux d’Escher, et un « postage stamps » (timbres-poste) constitué de 11000 (onze mille) minuscules triangles.La qualité de cette collection est telle qu'il serait dommage de la disperser, nous nous employons donc actuellement à trouver un lieu ou un collectionneur pour l'héberger et faire en sorte de sauver une petite partie du patrimoine américain.

Pour bien apprécier les photos nous vous conseillons de glisser votre curseur sur n’importe quelle image et cliquer en haut à droite sur « Afficher en Plein Écran ».   

Photos : © Antoine Lorgnier